Quelques mots sur la Thaïlande

Après avoir posé le pied en Thaïlande, nous voulions vous décrire certains points essentiels sur ce pays. Allez c’est parti pour un petit cours !

La Thaïlande est un pays dont la superficie et le nombre d’habitant sont similaires à ceux de la France. L’agriculture en Thaïlande représente 11% du PIB avec comme activité principale la production de riz contre  53% pour le tourisme et 37% pour l’automobile et tous les jolis appareils électroniques que l’on peut retrouver dans nos magasins français. La Thaïlande est un pays émergent reconnu pour son économie ouverte et pour sa population accueillante et chaleureuse.

Il faut savoir que suivant la région, 2 ou 3 saisons sont présentes en Thaïlande :

  • la saison dite des pluies de Juin à Septembre : le temps reste ensoleillé mais avec de gros orages assez imprévisibles accompagnés d’une intense pluie de 1h à 3h par jour. Et en effet, nous avons plusieurs fois été arrosées durant nos désherbages (fréquents) de parcelles.
  • la saison sèche, torride de Mars à Mai.
  • la saison hivernale d’Octobre à Février. Il fait plus froid (enfin tout est relatif). Les 25 degrés atmosphériques restent d’actualité.

DSC01047remin

Début d’inondation des rizières, en juin, région de Chiang Mai

Autre point essentiel, les 4 zones de production agricole :

  • le Centre, autour de Bangkok, avec ses monocultures intensives de riz.
  • l’Est où la riziculture traditionnelle domine mais avec moins de possibilité d’irrigation.
  • le Sud avec principalement de l’hévéa-culture et de la pisciculture, notamment de crevettes.
  • le Nord, zone montagneuse, avec une importante production de thé, de café, de fleurs et de légumes.

DSC00699remin

En Thaïlande on mange traditionnellement assis sur une natte en palle de riz, parfois avec les mains. En haut à gauche, des herbes aromatiques, à droite des légumes sautés avec des œufs, en bas à gauche, du riz collant, spécialité des régions montagneuses et de l’Est, base de l’alimentation, à droite légumes locaux et sauces soja, au centre une pâte à base de poisson. C’est boooon !

Si on regarde maintenant du coté de la politique, la Thaïlande est une monarchie constitutionnelle. Le roi actuel Rama IX, adoré voire vénéré (il y a des photos de lui partout !), a peu de pouvoir mais élit le premier ministre qui gouverne le pays.

Le Roi soutient une économie de suffisance agricole basée sur une diversification des cultures. Plus de 3000 projets de développement agricole ont été lancés sous son initiative face aux problématiques agricoles du pays (déforestation, disparition de mangroves, pollution organique, érosion des sols, perte de la biodiversité …). Il a notamment proposé un modèle de ferme, apparenté à une exploitation en permaculture, qui pourrait se développer à l’avenir sur son territoire. Il se baserait sur un système de production avec 30% d’étangs, 30% de production de riz, 30% de verger|potager et 10% de bâtiments d’élevage.

Malgré une économie ouverte et émergente, la Thaïlande connait une forte instabilité politique qui risque de mettre à mal les avancées du pays :

  • De nombreux coups d’Etat avec une division du pays en deux : les chemises rouges représentées par les classes moins aisées, partisanes de la démocratie et les chemises jaunes qui soutiennent la monarchie et l’armée.
  • Une nette opposition entre un Sud riche et un Nord pauvre qui correspondrait au clivage politique énoncé précédemment.
  • La présence de rebellions d’extrémistes islamistes dans le Sud contre les autorités. En réponse à des attentats séparatistes, de violentes et arbitraires répressions ont eu lieues. Plus 6000 personnes sont mortes de ces affrontements.
  • La crise migratoire du Bangladesh et de la Birmanie vers la Thaïlande.
  • Le trafic d’être humains.

Ces réjouissances énoncées, on peut maintenant s’intéresser à un trésor de la Thaïlande : sa culture, fortement imprégnée par la religion bouddhiste. Plus de 95% de la population la pratique (5% de la population est musulmane et moins de 1% de la population est chrétienne). Une grande partie des arts (peinture, sculpture architecture, danse et musiques)  est influencée par le bouddhisme et ses dérivés. Les Thaïs font de nombreuses offrandes, par exemple de la nourriture et des colliers de fleurs, dans des temples ou encore chez eux dans de petits édifices appelés « Maison des Esprits ».

DSC00821remin

Le Temple Wat Phra Singh, Chiang Mai, chedi, reliquaire typique de l’architecture des temples.

En résumé, la Thaïlande connait des instabilités politiques mais conserve une économie dynamique grâce notamment au secteur agricole. La culture thaïlandaise est très ancienne et fortement influencée par le bouddhisme.

Une réflexion au sujet de « Quelques mots sur la Thaïlande »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :